Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stéphane Saubole - Rédacteur

4images, 4phrases* - González Palma - Inédit - Octobre 2015

3 Octobre 2015 , Rédigé par stephanesaubole Publié dans #Photographie

 

 4images, 4phrases* 

 

 

Les variations de González Palma

 

 

4images, 4phrases* - González Palma  - Inédit - Octobre 2015

Série Möbius 2013-2014. - (Photo Karine Lefebvre)

Möbius 14. Impression digitale sur papier de riz. 110x110 cm 

 

Imaginerions-nous un "astronome du dimanche", qui, persuadé d'avoir identifié un nouvel astre, fébrilement impatient de le révéler au monde, constaterait que sa "bonne étoile" figure déjà sur toutes les cartes, nous serions peu éloignés du ressenti de l'auteur de ces lignes, apercevant le nom de sa "découverte" dans les collections de multiples institutions muséales états-uniennes, du Berlin Museum, de la Casa de las Américas, à La Havane, du Centro Cultural de Arte Contemporáneo de Mexico, du Kiyosato Museum of Photographic Arts, du Fonds National D´Art Contemporain de la FNAC, des Maison Européenne de la Photographie et Maison de l'Amérique Latine (Paris), du Musée de la Photographie, à Charleroi, du Museo de Bellas Artes (Buenos Aires) du Fine Arts Museum (Taipei), et cetera...

 

4images, 4phrases* - González Palma  - Inédit - Octobre 2015

Les totems d'un auteur qui se cite sans s'apocrypher - (Photo Karine Lefebvre)

L'espace madrilène de la Fundación Telefónica, accueille, du 11 juin au 18 octobre, la rétrospective Constelaciones de lo intangible, dédiée au photographe Luis González Palma – originaire du Guatemala et vivant en Argentine – déclinant des variations sur de mêmes thèmes et privilégiant une expression poignante à une conceptualité distanciée.

 

4images, 4phrases* - González Palma  - Inédit - Octobre 2015

Série La luz de la mente (2005). - (Photo Karine Lefebvre)

1624. et 1427-1429., Pellicule orthochromatique et feuille d'or. 100x100 cm 

 

Aurions-nous eu la tentation d'imaginer que l'utilisation d'une pellicule orthochromatique et l'adjonction de fils rouges à ses images relevât de la seule quête esthétisante – le peintre Basil Hallward affirma bien "La forme et la couleur nous parlent de forme et de couleur, voilà tout." – la démarche "sérielle" de González Palma, la rémanence de figures totémiques, ainsi qu'un cheminement dans les jardins du sensible, nous en auraient plus dissuadés qu'une exégèse souvent partisane.

 

4images, 4phrases* - González Palma  - Inédit - Octobre 2015

Série Möbius 2013-2014. - (Photo Karine Lefebvre)

Möbius 4. Catóptricas, Impression digitale sur papier de riz. 70x70cm (http://www.gonzalezpalma.com/mobius_3.php)

 

Médium historiquement jeune, la photographie a pollenisé à tous vents, notamment en raison des innovations qui se sont succédé à un rythme effréné, incidentant une profusion d'images qui sonne comme un défi à ceux qui souhaitent se faire entendre ; Luis González Palma est de ceux qui y parviennent, par la combinaison de fragments d'intimité et de formes abstraites, matérialisée en des techniques picturales (feuille d'or, aplats), sur des supports tels que le papier de riz ou par un objet aussi peu nouveau qu'un cylindre métallique !

 

Stéphane Saubole 

 

Le site internet de Luis González Palma

http://www.gonzalezpalma.com/


L'exposition, Fundación Telefónica

http://espacio.fundaciontelefonica.com/luis-gonzalez-palma/

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article