Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stéphane Saubole - Rédacteur

Les invités - Ghislaine Sathoud - Inédit - Novembre 2012

24 Novembre 2012 , Rédigé par stephanesaubole Publié dans #Les invités

« Qui dit premier contact, dit aussi présentation »


GhislaineNellyHuguetteSathoud

 

C’est pour moi un grand plaisir et un grand honneur de pouvoir communiquer avec les lectrices et les lecteurs qui visitent cet espace. J’ai accepté avec empressement l’invitation qui m’a été faite de pouvoir m’exprimer sur cette plate-forme.


Pour commencer, je voudrais remercier Stéphane Saubole, l’auteur de ce blog. Je tiens à lui témoigner ma profonde reconnaissance pour cette opportunité qu’il m’offre.


À vrai dire, je considère cette « ouverture » comme un privilège. Dans le même ordre d’idées, j’adresse mes félicitations à notre bloggeur pour la richesse et la qualité de ses travaux. Franchement, j’ai été très impressionnée par la variété, la grande diversité des thèmes abordés ici. En fait, de mon point de vue, ma « rencontre » avec vous est, en quelque sorte, une prise de contact. En voyant les choses sous cet angle, une idée me vient à l’esprit : qui dit premier contact, dit aussi présentation. C’est la raison pour laquelle je veux respecter ce principe …


« Les droits humains et la cause des femmes »


Je m’appelle Ghislaine Sathoud. Je suis née à Pointe-Noire, au Congo-Brazzaville, un pays situé en Afrique centrale. Ma passion pour les arts et la culture, qui est apparue depuis ma plus tendre enfance, continue, encore aujourdhui, doccuper mon esprit et mon temps. Pendant mon adolescence, outre le fait que je pratiquais du théâtre, je commençais déjà à m’initier à l’écriture. C’est ainsi que j’ai, sur les bancs du lycée, publié un recueil de poésie intitulé « Poèmes de ma jeunesse ».


J’étais   et je le suis encore d’ailleurs  très casanière. Un trait de ma personnalité qui  renforce ma volonté de madonner à l’écriture. J’ai à mon actif plusieurs publications dans des genres littéraires variés. Mes sujets de prédilection sont les droits humains et la cause des femmes. Concernant la seconde thématique, lorsque j’examine de fond en comble le vécu de la population féminine, je m’abreuve à cette source d’inspiration intarissable. Autrement dit, je m’intéresse à la vie de mes congénères. Qu’il s’agisse de la sphère privée ou de la sphère publique, toutes les  « spécificités féminines »  retiennent mon attention. Et bien évidemment, je suis attentive au monde qui m’entoure…


GhislaineNellyHuguetteSathoudouvrage

 

Pour la petite histoire, j’avais passé quelques années en France à une certaine époque. Je suis arrivée au Canada, mon pays d’adoption, en 1996, à l’âge de vingt six ans : depuis ce temps-là, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts... Consciemment ou inconsciemment, l’immigration, vue sous l’angle du genre, occupe une place significative dans mes écrits. Par exemple, en l’an 2000, j’ai participé à la Marche mondiale des femmes avec une pièce de théâtre intitulée « Les maux du silence »,  une œuvre dans laquelle je retrace le cheminement des femmes immigrantes, leurs luttes et les défis auxquels elles sont confrontées. Je suis très impliquée dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes. Depuis plusieurs années, je suis porte-parole de l’organisme YWCA Canada dans le cadre d’un programme sur la thématique de la violence. Pour élargir mes activités, j’ai créé une structure dénommée Fondation internationale résonances plurielles.


 

GhislaineNellyHuguetteSathoudouvrage2


En définitive, comme mentionné précédemment, à travers ce « face à face », nous faisons plus ample connaissance. Et bien voilà, c’est fait. Maintenant que la glace est brisée, j’espère de tout cœur que cette première rencontre ne sera pas la dernière.

 

En tout cas, en ce qui me concerne, je ne peux que vous remercier de m’avoir accueillie. Quel plaisir d’être parmi vous !  Gardons le contact…


Ghislaine Sathoud

Militante des droits humains et écrivaine


Pour en savoir davantage : www.fresonancesplurielles.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article