Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stéphane Saubole - Rédacteur

Musique - Bordeaux Madame - Jérôme Savary - Décembre 2004

28 Avril 2012 , Rédigé par stephanesaubole Publié dans #Musique

Savary, en deux actes à Arcachon

 

Bien qu’il puisse s’honorer ces dernières années des plus hautes distinctions du monde des planches - directeur du Théâtre National de Chaillot de 1988 jusqu’à sa nomination à l’Opéra Comique en 2000 – Jérôme Savary chérit toujours sa liberté de « saltimbanque ». Accompagné d’un quartet de jazzmen, il s’évade depuis quelquesSavary 01-2 mois sur toutes les scènes de France, et incidemment sur celle du palais des congrès d’Arcachon, pour y raconter à sa fille Nina… la  "vie d’artiste ».

 

Dans une virevoltante première partie, sont déclamés, chantés ou dansés : l’apprentissage des arts, les voyages à Paris, à New-York ou à Londres, les concerts de Lady Day ou de Trane, les rencontres magiques avec Theolonious Monk, Fernando Arrabal, David Bowie et John Lennon…

Des chemins de traverse d’une vie riche et loufoque qui le conduiront vers le théâtre d’avant garde et la création en 1965 de la Compagnie Jérôme Savary qui deviendra le Grand Magic Circus puis le Grand Magic Circus et ses animaux tristes.

 

Mais en bon père de famille, l’homme de théâtre avertit sa fille, pendant un deuxième acte plus langoureux, que, comme les affres du remord qui attaquent l’homme seul, le doute et la solitude assaillent parfois l’artiste… pour des saisons en enfer.

 

Savary 02Jérôme Savary en duo avec sa fille Nina 

Texte de Stéphane Saubole

Phographies de Stéphane Scotto

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article