Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stéphane Saubole - Rédacteur

Sport - Actualité - Stéphanie Falzon aux JO - Août 2012

10 Août 2012 , Rédigé par stephanesaubole Publié dans #Portraits de sportifs

Stéphanie Falzon : une nouvelle dimension en finale olympique ? 

Stéphanie Falzon s’est invitée - pour sa deuxième participation aux Jeux - à la finale olympique du lancer du marteau, qui se déroulera ce soir à 20h35 (heure française). Un concours qui offrira à l’athlète girondine l’opportunité d’accéder, dans la continuité d’une remarquable carrière, à une nouvelle dimension. 

 

 

Rencontrée, interviewée et photographiée il y a une petite dizaine d’année, Stéphanie Falzon, était, selon tous les experts, à l’aube d’une carrière lumineuse. Ses cinq titres de championne de France dans la spécialité du lancer du marteau et des participations à toutes les compétitions internationales – une 9ème place aux Mondiaux de Berlin en 2009 et une 6ème au récent championnat d’Europe d’Helsinki – n’ont pas fait mentir les augures. La sociétaire ad StéphanieFalzonStéphaneSaubolevitam aeternam du club de Bruges (une commune de l’agglomération bordelaise) a, de plus, réussi – sous la houlette de Robert Nery puis de Gilles Dupray – à faire preuve d’une régularité exceptionnelle, établissant des records annuels à plus de 70m depuis 2007 et détenant la deuxième meilleure marque française de tous les temps, à 73m40.

 

Des qualités rares de compétitrice

 

La participation de Stéphanie Falzon à la finale olympique de ce jour succède à des qualifications - toujours piégeuses - dont elle s’est extirpée avec brio mercredi 8 août. Bien que classée à l’avant-dernier rang des 12 finalistes, sa performance s’avère un authentique exploit à la lecture de la liste des engagées. Toutes les stars de la discipline en découdront ce soir, dont la recordwoman du monde allemande Betty Heidler (79m42 en 2011), la championne olympique en titre Aksana Miankova, la lauréate russe des derniers Mondiaux Tatyana Lysenko, les multimédaillées Wenxiu Zhang et Anita Wlodarczyk, ainsi que la revenante cubaine Yipsi Moreno, championne du monde à Edmonton (2001) et à Paris (2003), double vice-championne du monde et double médaillée d’argent aux JO !

Pour s’inviter à ces débats avec un meilleur jet de la saison bien au delà du vingtième rang mondial, la championne aquitaine a une nouvelle fois démontré des qualités rares de compétitrice. Cette faculté à « matcher » aurait-t-elle été cultivée sur les terrains de volley-ball ? Evoluant de part et d’autre du filet à un très bon niveau – jusqu’en Nationale 2, la troisième division en France – la lanceuse a su compenser un gabarit relativement modeste (1m70) par une détente explosive, une technique affirmée, et une force mentale inaltérable. C’est en accordant tous ces attributs que Stéphanie Falzon pourrait se rapprocher du podium et, pourquoi pas, s’octroyer le record de France, détenu depuis 2005 par Manuela Montebrun (74m66). Le lancer d’un engin de 4 kg à une distance d’environ 75m bouleversera-t-il le destin sportif d’une jeune femme de 29 ans ?

 

Texte et photographie (2003) de Stéphane Saubole  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article