Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stéphane Saubole - Rédacteur

Danse - Bordeaux Madame - Carolyn Carlson - Octobre 2007

1 Mai 2012 , Rédigé par stephanesaubole Publié dans #Danse

Cadences accueille Carolyn Carlson

 

On respira « l’odeur du soir fêté » lors du couronnement du festival « Cadences d’Arcachon » avec la chorégraphie créée en 2005 par Carolyn Carlson, diaconesse de la danse contemporaine et désormais directrice du Centre Chorégraphique National de Roubaix Nord-Pas de Calais.


Inanna3

 

« Inanna » se révèle un double hommage à Francesca Woodman, icône féminine de la photographie et à une déesse sumérienne protéiforme, comme le furent les représentations de la féminité avant l’antiquité et les religions du livre. Carolyn Carlson met en scène avec maestria sept danseuses, aux physiques et aux charmes uniques, dont l’interprétation sur des rythmes accélérés ou langoureux exhale une touchante humanité.Le monologue de l’une de ces interprètes amorce une création d’une somptuosité parfois venimeuse.

Les tableaux successifs expriment ensuite un équilibre idéal entre la composition originale d’Armand Amar – un métissage de sons électroniques, de textes récités et d’échos orientaux - et une scénographie présentant des clichés de Francesca Woodman.

Dans un univers parfois tragique, solos, duos et expression de groupe se succèdent, suggérant, notamment par des jeux avec des appendices en mousse ou par des maladresses simulées, l’essence d’une féminité complexe. Les corps s’attisent, mortifiés ou régénérés par leurs rencontres, modulant la gamme violente ou tendre des désirs. L’évocation terminale de la maternité, de la naissance et de la mort, du cri primal ou de celui de la peur, se conclue dans un dénuement des âmes. Au final, cette création de « voleuse de feu » embrasa un théâtre arcachonnais dont les 1 000 places assises avaient été assaillies.

 

Stéphane Saubole

Photographie Christian Visticot

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article